2020-02-26

L’avion Challenger 350 de Bombardier arrive premier des avions d’affaires superintermédiaires dans le monde pour la sixième année consécutive

  • Bombardier a livré 56 avions Challenger 350 en 2019, surclassant ses concurrents du segment des avions superintermédiaires
  • Les avions de la série Challenger 300 ont compté plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires du segment des superintermédiaires depuis 2004
  • Avec une cabine exceptionnelle, un vol en douceur emblématique et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie, la proposition de valeur de ces avions est inégalée
  • Les nouvelles caractéristiques comprennent un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie, la certification d’approche à angle prononcé et un ensemble d’améliorations de performances

Montréal, le 26 février 2020 – L’avion d’affaires chef de file Challenger 350 de Bombardier a élargi son impressionnante performance sur le marché en tant que biréacteur d’affaires le plus livré du segment des superintermédiaires depuis six ans. L’avion Challenger 350 a surclassé ses concurrents en 2019, avec 56 livraisons et une part de 44 pour cent du segment des superintermédiaires. Cet avion de premier ordre s’est imposé comme avion le plus vendu du segment des superintermédiaires depuis son entrée en service en 2014.

« L’avion Challenger 350 offre la totale aux clients : confort supérieur, performances, fiabilité et valeur, le tout dans un seul avion d’affaires. Cette combinaison imbattable explique pourquoi, année après année, le biréacteur d’affaires Challenger 350 reste au premier rang comme avion d’affaires superintermédiaire le plus livré dans le monde et pourquoi il demeure le premier choix des services d’opérations aériennes, des particuliers et des affréteurs dans le monde entier », a affirmé Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et du Marketing de Bombardier Avions d’affaires. « C’est un record dont nous sommes fiers et qui souligne l’engagement de Bombardier à construire les avions les plus confortables et les plus performants sur le marché. »

Le biréacteur Challenger 350 affiche des performances phares dans sa catégorie, et de véritables capacités de rayon d’action à pleine charge passagers et carburant qui permettent de relier New York à Londres*. Plusieurs améliorations ont rendu cet excellent avion encore meilleur : affichage tête haute compact et système de vision améliorée, la meilleure technologie d’insonorisation en cabine de sa catégorie et esthétique raffinée du poste de pilotage. Une trousse d’amélioration des performances permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui s’ajoute à ses certifications d’approche à angle prononcée.

Son dernier succès s’appuie sur une tradition de positionnement de chef de file sur le marché pour la plateforme des avions Challenger 300. Depuis plus de dix ans, les avions de la série Challenger 300 ont compté plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires du segment des superintermédiaires, avec près de 800 livraisons dans le monde depuis 2004.

En 2019, le magazine Robb Report saluait le biréacteur d’affaires Challenger 350 comme le meilleur parmi les meilleurs dans la catégorie des superintermédiaires pour la deuxième année consécutive. Seul avion superintermédiaire pouvant parcourir toute sa distance franchissable nominale avec le plein de carburant et de passagers, l’avion Challenger 350 offre le luxe de tout avoir. Avec son vol en douceur emblématique, sa cabine exceptionnelle et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie, l’avion d’affaires Challenger 350 connaît une forte demande. Sa cabine élégante et spacieuse peut accueillir jusqu’à 10 passagers. Elle est dotée d’un office entièrement équipé, et offre un accès à volonté au compartiment bagages en cours de vol, tandis qu’une technologie d’insonorisation récemment améliorée en fait la cabine la plus silencieuse de sa catégorie.

Note aux rédacteurs
Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez notre section de fil RSS.

* Dans certaines conditions d’exploitation.

Bombardier, Challenger, Challenger 300 et Challenger 350 sont des marques déposées ou non déposées de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

À propos de Bombardier

Bombardier est un leader mondial en aviation axé sur la conception et la fabrication d’avions d’affaires exceptionnels et sur la prestation de services connexes. Les avions des gammes Challenger et Global de Bombardier sont reconnus pour les innovations de pointe qu’ils offrent, la conception de leur cabine, leurs performances et leur fiabilité. La flotte mondiale d’avions Bombardier compte environ 5 000 avions en service auprès d’un large éventail de multinationales, de fournisseurs de vols nolisés et de programmes de multipropriété, ainsi que de gouvernements et de particuliers. Les avions Bombardier sont aussi utilisés dans le monde entier dans le cadre de missions spéciales.

Bombardier, dont le siège social est à Montréal, au Québec, exploite des installations d’activités liées aux aérostructures, d’assemblage ou de finition d’avions au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Le solide réseau de soutien à la clientèle de l’entreprise comprend des centres de service situés stratégiquement aux États-Unis et au Canada, ainsi qu’au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Suisse, en Italie, en Autriche, aux Émirats arabes unis, à Singapour, et en Chine, ainsi qu’un centre de service qui ouvrira ses portes en Australie en 2022.

On trouvera des nouvelles et des renseignements sur l’entreprise, y compris le rapport sur les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance de Bombardier sur le site bombardier.com. Pour en savoir plus sur les produits de Bombardier et son réseau de service clientèle à l’avant-garde de l’industrie, consultez le site businessaircraft.bombardier.com/fr. Suivez-nous sur Twitter @Bombardier.

Pour information

Anna Cristofaro

Anna Cristofaro

Chef, Relations publiques et communications