Bombardier utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Notre politique sur les cookies décrit les cookies que nous utilisons et vous explique comment les désactiver. En poursuivant votre navigation sans désactiver les cookies, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

18 mai 2017

Bombardier inaugure un nouveau centre de service à l’aéroport de Londres-Biggin Hill

• Un nouvel établissement de maintenance renforce le réseau de soutien à la clientèle de Bombardier et crée des occasions d’emploi dans la région londonienne
• Le centre de service situé stratégiquement offre aux clients l’éventail complet du réseau de soutien de Bombardier plus près de leur base opérationnelle

Bombardier Avions d’affaires a l’honneur de célébrer l’inauguration de son centre de service de l’aéroport de Londres-Biggin Hill, au Royaume-Uni. Avec une flotte établie de plus de 600 avions d’affaires Bombardier en Europe, le nouveau centre de service de Biggin Hill est bien positionné pour fournir des services de révision générale et de soutien de calibre mondial aux clients et exploitants de Bombardier dans la région. L’inauguration s’est déroulée en présence de Son Altesse Royale le Prince Michael de Kent, parrain de l’Association britannique de l’aviation d’affaires et de l’aviation générale (BBGA), ainsi que d’autres distingués invités

Le nouvel établissement de 4 790 m² (51 541 pi²) a reçu l’homologation des autorités de l’aviation civile du Royaume-Uni en mars 2017, pour la maintenance des avions Learjet 70 et Learjet 75, Challenger 300, Challenger 350 et la série d’avions Challenger 600, ainsi que les avions Global 5000 et Global 6000. Il est doté de tout l’équipement nécessaire à la maintenance programmée et non programmée, ainsi qu’aux modifications et aux installations avioniques pour les avions Learjet, Challenger et Global de Bombardier.

« Biggin Hill est un emplacement stratégique pour les exploitants de l’aviation d’affaires et nous tenons à notre relation à long terme avec l’aéroport de Londres-Biggin Hill pour développer une plaque tournante aéronautique de calibre mondial en tant que catalyseur de la croissance de l’aviation d’affaires dans la région », a déclaré Jean-Christophe Gallagher, vice-président et directeur général de l’Expérience client de Bombardier Avions d’affaires. « De plus, nous sommes extrêmement fiers d’inaugurer notre nouvel établissement alors que l’aéroport de Biggin Hill célèbre son centenaire, ce qui rend cette étape encore plus mémorable pour Bombardier. »

Situé à l’une des altitudes les plus élevées à l’intérieur de la route périphérique M25 de Londres, l’aéroport de Biggin Hill est si bien positionné qu’il avait été choisi comme base stratégique pour la Royal Air Force (RAF) durant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, la proximité de l’aéroport Biggin Hill par rapport à Londres, importante destination de l’aviation d’affaires en Europe, a transformé le petit aérodrome en une plaque tournante centrale pour les activités de nolisement dans l’industrie.

« Nous sommes ravis de célébrer cette importante étape et d’inaugurer ces nouvelles installations avec Bombardier Avions d’affaires », a indiqué Andrew Walters, président du conseil de l’aéroport de Londres-Biggin Hill. « Nous sommes convaincus que cette collaboration profitera aux clients de Bombardier Avions d’affaires au Royaume-Uni et en Europe, tout en accroissant les occasions d’emploi dans le secteur. »

« Bombardier est actif dans 40 pays à travers le monde, y compris le Royaume-Uni, » a déclaré Son Altesse royale le Prince Michael de Kent. « En tant que leader mondial de la fabrication d’avions et de trains, sa présence à Biggin Hill est extrêmement bien accueillie et contribuera de façon significative au progrès du concept planifié du Centre de développement stratégique de Londres et ses environs. »

Avec une flotte qui continue de croître, Bombardier Avions d’affaires continue également d’accroître son réseau de Centres de service avec des camions supplémentaires de l’équipe de Réponse à la clientèle aux États-Unis, de nouvelles stations de maintenance en ligne et de nouvelles installations à Tianjin, en Chine et, maintenant, à Londres-Biggin Hill. Le réseau dispose de l’équipement nécessaire au soutien des avions d’affaires Learjet, Challenger et Global et est relié au Centre de réponse à la clientèle de Bombardier Avions d’affaires ouvert 24 heures sur 24, sept jours sur sept, et à son équipe de soutien à la clientèle de calibre mondial.

À propos de l’aéroport de Biggin Hill

L’aéroport de Londres-Biggin Hill (EGKB/BQH) est situé à 19,3 km (12 mi) du centre de Londres et à 14,5 km (9 mi) du district financier. Il offre un traitement de premier ordre des personnalités de marque, beaucoup d’espace de hangar ainsi que des services de soutien et de maintenance pour toutes les gammes d’avions d’affaires.

Ce port d’entrée désigné du Royaume Uni, sans exigence de créneau d’utilisation des pistes, propose un service exclusif de navette par hélicoptère de six minutes avec l’héliport NetJets de Londres, offrant à ses clients le lieu d’atterrissage le plus rapproché du centre comparativement à tout autre aéroport de Londres.

Bombardier, Challenger, Challenger 300, Challenger 350, Challenger 600, Global, Global 5000, Global 6000, Learjet, Learjet 70 et Learjet 75 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

À propos de Bombardier

Avec plus de 68 000 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2018, nos revenus ont été de 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Pour plus d'informations

Mark Masluch - Directeur, Communications et Affaires publiques

Mark Masluch

Directeur, Communications et Affaires publiques