2016-04-01

Bombardier reçoit une commande ferme de 20 avions Challenger 350

Bombardier Avions d’affaires a annoncé aujourd’hui avoir reçu une commande ferme de 20 avions Challenger 350 d’un client qui préfère garder l’anonymat. Selon le prix courant 2016 d’un biréacteur doté de l’équipement standard, la commande ferme est estimée à environ 534 millions $ US.

« Avec ses performances exceptionnelles et sa fiabilité, le biréacteur Challenger 350 domine le segment des avions superintermédiaires et surclasse constamment tous les avions de sa catégorie – c’est tout simplement l’un des meilleurs avions d’affaires sur le marché », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires.

Avion Challenger 350 : Le biréacteur Challenger 350 affiche des performances phares dans sa catégorie, et une véritable distance franchissable à pleine charge passagers et carburant de 3 200 milles marins (5 900 km) qui permet de relier New York à Londres*. L’avion Challenger 350 s’appuie sur l’héritage du légendaire biréacteur Challenger 300 de conception entièrement nouvelle et emblématique de son segment de marché. Non seulement est-il doté de fonctionnalités avioniques de dernière génération, mais il présente également la cabine la plus évoluée de son segment de marché, qui maximise l’éclairage naturel et redéfinit le confort et le design intérieurs, tout en maintenant des caractéristiques de performance devenues synonymes de la gamme d’avions Challenger.

À propos de Bombardier

Bombardier est un leader mondial de l’industrie de l’aviation en créant des avions novateurs qui changent la donne sur leur marché. Ses produits et services fournissent des expériences de calibre international établissant de nouvelles normes en matière de confort-passager, d’efficacité écoénergétique, de fiabilité et de sécurité.

Ayant son siège social à Montréal, au Canada, Bombardier est présente dans plus de douze pays avec notamment des sites de production ou d'ingénierie et un réseau de soutien et de service à la clientèle. Bombardier offre du soutien pour sa flotte mondiale d’environ 4900 avions exploités par un large éventail de multinationales, de fournisseurs de services de vol nolisé ou de multipropriété, de gouvernements et d’individus.

Lisez nouvelles et information sur le site bombardier.com ou suivez-nous sur Twitter : @Bombardier.

Pour informations

Mark Masluch - Directeur, Communications et Affaires publiques

Mark Masluch

Directeur, Communications et Affaires publiques