2016-04-06

Bombardier marque le 30e anniversaire de Smart Parts et rehausse son programme Smart Parts Preferred

  • À l’heure actuelle : plus de 1 400 avions inscrits, 6 millions d’heures de vol enregistrées dans les programmes Smart Parts depuis 1986
  • Les plans Smart Services facturés à l’heure de vol englobent Smart Parts, Smart Parts Plus, Smart Maintenance Plus et Smart Parts Preferred

Bombardier Avions d’affaires marque le 30e anniversaire de Smart Parts cette année. Lancé en 1986, le programme avant-gardiste Smart Parts était le premier plan de protection des systèmes de cellule facturé à l’heure de vol pour les clients de l’aviation d’affaires. Pour en célébrer le 30e anniversaire, Bombardier offre des améliorations à son plus solide programme de protection des coûts liés aux composants, Smart Parts Preferred, afin de maximiser la rentabilité de ses clients.

Les clients qui inscrivent leur avion nouvellement livré à Smart Parts Preferred peuvent profiter d’autres améliorations du programme, dont une plus grande souplesse à la revente, une plus grande protection sur le plan des coûts par une couverture étendue et des garanties de prix à long terme.

« Bombardier a été la première dans l’industrie de l’aviation à offrir une protection facturée à l’heure de vol pour les composants des systèmes de cellules avec son programme Smart Parts. Le programme a évolué pour inclure Smart Parts Preferred, qui offre à nos clients une plus grande tranquillité d’esprit et une protection des coûts de remplacement de composant sans souci grâce à la solidité de notre soutien comme fabricant d’équipement d’origine (OEM)», a déclaré Andy Nureddin, vice-président et directeur général des Services à la clientèle.

Inauguré en avril 2013, le programme Smart Parts Preferred comprend toutes les caractéristiques du programme Smart Parts Plus, dont la couverture d’échange de composants pour les principaux systèmes de cellule (y compris les systèmes avioniques), ainsi que des pneus et freins, les composants de système de cellule à durée de vie limitée et les trousses pour  la majorité des avis d’incident technique et bulletins de service recommandés publiés par Bombardier. Smart Parts Preferred accroît cette protection et comprend des caractéristiques de programme supplémentaires.

« Nous tenons à faire passer nos clients en premier, toujours. Nous développons sans cesse nos programmes Smart Services afin de maximiser la rentabilité pour nos clients », a ajouté M. Nureddin.

Le programme Smart Parts Preferred est offert dès la mise en service aux clients qui achètent des avions d’affaires Learjet 70, Learjet 75, Challenger 350, Challenger 650, Global 5000 et Global 6000, ainsi que des avions Global 7000 et Global 8000.

Le portefeuille avant-gardiste Smart Services de Bombardier comprend Smart Parts Plus, Smart Parts Preferred et Smart Maintenance Plus pour les livraisons de nouveaux avions et le programme original Smart Parts pour certains avions Challenger 601. À l’heure actuelle, plus de 1 400 avions sont inscrits et 6 millions d’heures de vol sont enregistrées dans les programmes Smart Parts depuis 1986.

À propos de Bombardier

Bombardier est un leader mondial de l’industrie de l’aviation en créant des avions novateurs qui changent la donne sur leur marché. Ses produits et services fournissent des expériences de calibre international établissant de nouvelles normes en matière de confort-passager, d’efficacité écoénergétique, de fiabilité et de sécurité.

Ayant son siège social à Montréal, au Canada, Bombardier est présente dans plus de douze pays avec notamment des sites de production ou d'ingénierie et un réseau de soutien et de service à la clientèle. Bombardier offre du soutien pour sa flotte mondiale d’environ 4900 avions exploités par un large éventail de multinationales, de fournisseurs de services de vol nolisé ou de multipropriété, de gouvernements et d’individus.

Lisez nouvelles et information sur le site bombardier.com ou suivez-nous sur Twitter : @Bombardier.

Pour informations

Mark Masluch - Directeur, Communications et Affaires publiques

Mark Masluch

Directeur, Communications et Affaires publiques