Bombardier utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Notre politique sur les cookies décrit les cookies que nous utilisons et vous explique comment les désactiver. En poursuivant votre navigation sans désactiver les cookies, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

Mode de vie

Guide urbain : Abu Dhabi

Guide de l’initié pour séjourner et manger à Abu Dhabi, plaque tournante culturelle du Moyen-Orient, et l’explorer.

Abu Dhabi a connu depuis dix ans une lancée impressionnante, c’est le moins qu’on puisse dire. Soutenu par de larges fonds souverains, le deuxième plus important des sept Émirats arabes unis affiche une population croissante de plus de deux millions d’habitants. À mesure que la ville continue de se transformer, il en va de même pour ses aspirations. Avec plus de 200 îles – dont beaucoup sont de construction humaine – la ville déborde déjà d’une foule de plages, d’hôtels de luxe et de gratte-ciels remarquables qui se détachent sur son horizon ouvert.  

HÉBERGEMENT 

À la périphérie d’Abu Dhabi, Qasr Al Sarab par Anantara offre une expérience arabe authentique plus tranquille que la myriade d’hôtels clinquants des tours du centre. Situé à courte distance en hélicoptère dans le Rub al-Khali (littéralement le « Quart vide » – la plus grande étendue désertique ininterrompue de sable au monde), ses villas « Pavillon royal » offrent 130 mètres carrés 1 400 pi³) d’espace intérieur et extérieur avec vues imprenables sur les dunes et piscine infinie privée. Sur la terrasse du toit du restaurant Suhail, admirez le soleil qui se fond dans les collines ondoyantes, en savourant pétoncles et moules fraîches. Le lendemain, explorez les dunes à dos de chameau avant de relaxer dans un rituel des roses du désert d’Arabie – incursion odorante au sein d’un univers de soins thermaux à base d’élixirs vivifiants d’Abu Dhabi. 

Une femme se promène au centre de villégiature Qasr Al Sarab à Abu Dhabi
(Photo courtoisie du Qasr Al Sarab par Anantara)

VISITES 

Conçu par Jean Nouvel, architecte gagnant du prix Pritzker, le Louvre Abu Dhabi est le premier avant-poste étranger du musée parisien emblématique entre tous. Ouvert sur l’île de Saadiyat à l’automne 2017, l’établissement est une œuvre d’art, avec un toit en nid d’abeille et une série d’édifices cubiques blancs qui imitent les villages arabes avoisinants. À l’intérieur, les galeries offrent un survol chronologique de l’histoire de la civilisation, notamment avec des reliques égyptiennes, comme l’équipement funéraire de la princesse Hénouttaouy. Les prêts du Louvre de Paris, ainsi que du musée d’Orsay, du Centre Pompidou et du Château de Versailles sont fréquents, et des Monet, Van Gogh, Pollock et Warhol y sont exposés régulièrement. Jusqu’au 18 février, découvrez 10 000 ans de luxe, une exposition fascinante de 350 objets extraordinaires qui explore l’opulence à travers les âges. 

Œuvre d’art du Louvre Abu Dhabi
(Photo courtoisie du Louvre Abu Dhabi)

JOUER AU GOLF 

Dubaï compte peut-être plus de terrains de golf, mais au prorata, Abu Dhabi offre plus de qualité que son voisin. Coté au premier rang des terrains de golf du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord cette année par le magazine National Club Golfer du Royaume-Uni, Yas Links Abu Dhabi propose un emplacement spectaculaire aux abords du Golfe persique, avec huit trous côtoyant des eaux turquoise. Dessiné par l’architecte de renommée mondiale Kyle Phillips, le terrain est le premier véritable parcours en bordure de mer dans la région, à proximité du circuit Yas Marina de Formule 1. Pour suivre les traces des champions modernes, on peut visiter le Abu Dhabi Golf Club, où des professionnels comme Rory McIlroy et Dustin Johnson ont joué dans le Tour européen en janvier 2019. 

Fauteuils du Abu Dhabi Golf Club
(Photo courtoisie du Abu Dhabi Golf Club)

BONNES TABLES 

L’interprétation contemporaine de la gastronomie japonaise par Zuma consiste en des mets à la présentation aussi soignée qu’ils regorgent de saveurs, que ce soit de la cuisine principale, du comptoir de sushis ou du gril robata. Le brunch du vendredi – un après-midi complet à boire et festoyer – est une institution des Émirats arabes et Zuma en offre l’un des meilleurs, avec son sashimi caractéristique, son miso de morue noire et ses tranches juteuses de bœuf wagyu. Étalement sur l’île Al Maryah, Butcher & Still est un steakhouse sur le thème de l’époque de la prohibition avec une gamme inégalée de coupes, avec en primeur l’œil de ronde non désossé de 21 jours. Autre choix intéressant, la grande tour de fruits de mer déborde de crevettes, de homard, de pétoncles, d’huîtres, de moules et de pieuvre. Et le thème des années 20, jusqu’aux serveurs eux-mêmes (courtois, mais décontractés), ajoute à son raffinement.  

 

Un plat du restaurant Zuma d’Abu Dhabi
(Photo courtoisie du Zuma Abu Dhabi)

Vous allez au Moyen-Orient? Un bureau de soutien régional est établi à Dubaï, offrant du soutien aux opérations aériennes, de l’expertise technique et des services de gestion de compte client pour les avions d’affaires de Bombardier. Une escale de maintenance en ligne doit également ouvrir à Dubaï plus tard cette année. +971-4-250-0181 

Articles connexes

  • Tokyo intemporelle
    Mode de vie

    Tokyo intemporelle

    De Rob Goss - 30 octobre 2019

    De la culture du sumo au chic des geishas, voyage au cœur des traditions exclusives du Japon.

    Aller à l'article
  • Les rois de la route
    Mode de vie

    Les rois de la route

    De Guy Bird - 18 septembre 2019

    Le réputé constructeur automobile nous accueille sous le capot de son usine de Goodwood.

    Aller à l'article

Articles récents

  • Duo de puissance
    Avions phares

    Duo de puissance

    De Michael Stephen Johnson - 12 février 2020

    Les biréacteurs d’affaires Global 5500 et 6500 de Bombardier redéfinissent ce que signifie avoir luxe et performance dans une seule et même expérience de vol.

    Aller à l'article
  • Vie de famille
    Profil

    Vie de famille

    De Isa Tousignant - 04 décembre 2019

    Comment le biréacteur Challenger 650 aide l’ingénieur des procédés Zafar Sheikh à faire croître son entreprise tout en gardant sa famille à ses côtés.

    Aller à l'article