Perspective

Nettoyer l’air avec le carburant d’aviation durable

Le rôle de meneur de Bombardier dans le domaine du carburant d’aviation durable aide à tracer la voie vers un avenir plus vert.

SAF
Illustration by Christian Northeast

Mai 2019. Le monde de l’aviation d’affaires converge vers le salon EBACE à Genève, mais pas sans faire escale à l’aéroport de Farnborough au Royaume-Uni. Une foule d’équipementiers d’origine font le plein de leur avion avec du carburant d’aviation durable – une catégorie de biocarburant dérivé de composés réduisant les émissions de CO2 comme les huiles de cuisson, les huiles végétales et divers déchets, les déchets et résidus gazeux – pour voler collectivement jusqu’en Suisse avec un message clair et ferme : le carburant d’aviation durable est viable et sûr, et c’est l’avenir de l’aviation d’affaires.

« Si nous ne commençons pas à rendre ce secteur plus vert, il n’aura pas d’avenir », a déclaré le député britannique Grant Shapps devant la foule à Farnborough. Il a raison, mais il s’agit moins de commencer à devenir verts que de mener cette transition à terme.

Bombardier sait bien ce que signifie « devenir plus verts ». Depuis la signature de la déclaration d’engagement de l’aviation d’affaires en matière de changements climatiques en 2009, l’entreprise a intégré l’écoresponsabilité dans la trame de son tissu culturel – surtout depuis quelques années. Fait à noter, le nouveau moteur Pearl 15 de Rolls-Royce, construit spécialement pour les avions d’affaires Global 5500 et Global 6500, rend les avions plus propres et plus efficaces, avec jusqu’à 13 pour cent d’avantage de consommation carburant, et le moteur Passport de GE, conçu spécialement pour l’avion de premier ordre Global 7500, propulse celui-ci à des vitesses pouvant aller jusqu’à Mach 0,925 avec plus d’efficacité carburant. La société a également passé une bonne partie de la dernière année à travailler avec d’autres avionneurs et des associations de l’industrie à promouvoir l’utilisation du carburant d’aviation durable à d’importants événements à Farnborough, Van Nuys et Genève. Tout récemment, à Las Vegas, au salon et congrès annuel 2019 de l’association de l’aviation d’affaires des États-Unis (NBAA-BACE), tous les avions d’affaires en exposition statique ont atterri et décollé avec un mélange de carburant d’aviation durable.

Ces événements ont eu beaucoup de visibilité et étaient parfois sans précédent. Le leadership éclairé a été essentiel pour créer un nouvel élan, mais c’est la suite des choses – les actions sont plus éloquentes que les mots  – qui distinguera Bombardier comme chef de file du mouvement du carburant d’aviation durable.

En 2018, le comité environnemental de la General Aviation Manufacturers Association (GAMA)a publié le Guide de l’aviation d’affaires pour l’utilisation du carburant d’aviation durable de remplacement en collaboration avec une brochette de grands organismes du secteur, dont l’association nationale de l’aviation d’affaires des États-Unis (NBAA) et l’association européenne de l’aviation d’affaires (EBAA). A ensuite eu lieu le sommet de la coalition de l’industrie du carburant d’aviation durable, un événement de promotion totale de ce type de carburant visant à sensibiliser, à accroître l’approvisionnement et la distribution, et à dissiper les mythes et les idées fausses préconçues – tous des objectifs fixés dans la déclaration d’engagement de l’aviation d’affaires en matière de changements climatiques de 2009. Ce sommet a marqué un tournant. « Si vous regardez les premières installations de carburant d’aviation durable construites à l’époque, presque tout ce carburant était réservé aux sociétés aériennes commerciales », dit M. Csonka. « L’aviation d’affaires avait tout simplement besoin de s’engager davantage. Je crois que c’est ce qui stimule tout le monde de l’aviation d’affaires à s’unir pour porter son engagement initial à un niveau supérieur. »

Qualité plutôt que quantité

Dans la foulée du sommet de la coalition de l’industrie sur le carburant d’aviation durable de 2018, tout le secteur a connu une pointe d’adoption de ce type de carburant. Le principe était que les propriétaires et exploitants d’avions d’affaires peuvent grandement contribuer à soutenir la lutte contre les changements climatiques, non pas tant en changeant le nombre d’heures de vol, mais plutôt en changeant ce qu’ils mettent dans les réservoirs. Cette approche de la qualité plutôt que la quantité s’articule sur le développement du carburant d’aviation durable, de son approvisionnement dans toute l’industrie et, bien entendu, les avionneurs comme Bombardier qui honorent leurs engagements et utilisent ce carburant.

À l’heure actuelle, les plus importants défis de ce mouvement se situent entre la demande de carburant d’aviation durable et sa disponibilité : Il n’y a tout simplement pas assez d’aéroports et d’exploitants qui utilisent couramment le carburant d’aviation durable pour stimuler le type d’approvisionnement et de distribution qui permettrait de le rendre plus largement disponible. Mais grâce aux efforts concertés et au soutien des équipementiers d’origine, l’utilisation et l’accès au carburant d’aviation durable s’accroissent constamment dans le monde entier.

Stimuler la demande est la prochaine étape logique, car un processus de certification rigoureux est déjà en place pour veiller à ce que le carburant d’aviation durable soit non seulement sécuritaire, mais aussi facile d’accès que possible. Il est essentiel pour l’industrie de dissiper le mythe voulant qu’il soit tout simplement trop laborieux d’adopter le carburant d’aviation durable. Le secret est dans le mélange : une fois que l’American Society of Testing and Materials certifie les composants biodérivés d’un approvisionnement de carburant d’aviation durable « net » (c’est-à-dire non mélangé), il est ensuite mélangé avec du carburant d’aviation fossile classique et, après une autre certification, il est certifié « Jet A/A-1 », ce qui signifie qu’il peut être utilisé comme du carburant d’aviation fossile classique.

Bombardier a contribué en intégrant le carburant d’aviation durable dans ses activités depuis déjà quelques années. Depuis 2017, la société a mis à profit un approvisionnement de carburant d’aviation durable pour les vols de démonstration au départ de l’administration centrale de ses Opérations aériennes à Hartford. Toute sa flotte d’avions de démonstration vole au carburant d’aviation durable pour sensibiliser l’industrie et pour montrer que ce carburant peut devenir un choix de remplacement généralisé pour le carburant d’aviation classique. La société a également utilisé le carburant d’aviation durable pour voler jusqu’aux plus importants salons et congrès de l’aviation d’affaires.

Mais l’apport le plus significatif de Bombardier est peut-être celui de novembre 2019, lorsque la société a reçu sa première livraison de carburant d’aviation durable – 7 300 gallons au total – dans ses installations de livraison à Montréal. Moins d’un mois plus tard, Bombardier annonçait la livraison de son premier avion à un client, un biréacteur d’affaires Challenger 350 neuf à la société californienne de nolisement et de gestion d’avions privés Latitude 33 Aviation, destiné à décoller de ses installations de Montréal en étant propulsé par un mélange au carburant d’aviation durable. C’est un début, et maintenant que Bombardier offre à tous les clients la possibilité de faire le plein de leurs avions à livrer avec un mélange au carburant d’aviation durable, ils s’attendent à plus encore. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour encourager l’adoption du carburant d’aviation durable, mais le rendre aussi accessible que possible aux clients est essentiel pour accroître la demande et, en retour, l’offre.

VOTRE AVION EST PROPULSÉ AU CARBURANT D’AVIATION DURABLE? Vous y songez? Pour en savoir plus sur le carburant d’aviation durable, visitez le site www.futureofsustainablefuel.com.

Articles connexes

  • La définition de l’exceptionnel à travers l’Expérience client
    Perspective

    La définition de l’exceptionnel à travers l’Expérience client

    De Christopher DiRaddo - 12 septembre 2019

    L’équipe Expérience client de Bombardier relève la barre en élargissant son offre mondiale de service à la clientèle et en transformant l’expérience après-vente.

    Aller à l'article
  • Comment éviter l’éléphant dans la salle des spécifications
    Perspective

    Comment éviter l’éléphant dans la salle des spécifications

    De Bombardier Business Aircraft - 05 août 2019

    Pourquoi les options sans frais peuvent peser lourd dans la balance

    Aller à l'article

Articles récents

  • Au-delà des nuages - Mot de notre chef de la direction
    Au-delà des nuages

    Au-delà des nuages - Mot de notre chef de la direction

    De Bombardier Editorial - 18 novembre 2021

    Joignez-vous à Éric Martel, président de Bombardier, qui présente notre nouveau balado, Au-delà des nuages.

    Aller à l'article
  • Pourquoi voler à bord d’un avion privé et quels choix s’offrent à moi?
    Au-delà des nuages

    Pourquoi voler à bord d’un avion privé et quels choix s’offrent à moi?

    De Bombardier Editorial - 18 novembre 2021

    Plongez dans le monde de l’aviation d’affaires et explorez les nombreux avantages des voyages par avion privé.

    Aller à l'article