Bombardier utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Notre politique sur les cookies décrit les cookies que nous utilisons et vous explique comment les désactiver. En poursuivant votre navigation sans désactiver les cookies, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

Perspective

Comment éviter l’éléphant dans la salle des spécifications

Pourquoi les options sans frais peuvent peser lourd dans la balance

L’achat d’un avion d’affaires est un moment unique à célébrer pour chacun de nos clients. Pour certains, cet avion est le symbole volant du travail de toute une vie marquée de réalisations fructueuses. Pour les flottes d’entreprise tout comme pour les particuliers, c’est la meilleure arme de leur arsenal de productivité et d’économies de temps.

Les compromis n’intéressent personne à bord d’un avion d’affaires, ni chez l’avionneur. Pourtant, de plus en plus, les cas où l’on équipe et vend des avions avec des « options sans frais » (c’est-à-dire des compromis après achat) font partie du catalogue des options. Ces options se dissimulent en apparence comme des ajouts anodins, et, une fois équipé, alourdissent l’avion, compromettant la performance, plus particulièrement l’autonomie.

L’éléphant dans la salle des spécifications

Faut-il des cloisons et portes gratuites pour créer une ambiance intime dans votre suite privée? Oui. Ajoutez plus de 130 kg (300 lb). Voulez-vous un fauteuil standard ou de premier ordre? Les deux sont gratuits. Ajoutez plus de 45 kg (100 lb) pour le fauteuil de premier ordre. Un rideau gratuit à la porte principale pourrait aider à réduire le bruit et améliorer l’isolation? Oui. Ajoutez plus de 5,5 kg (13 lb). Vous souhaitez du matériel Internet à bande Ka gratuit? Oui. Ajoutez plus de 45 kg (100 lb).

La liste est longue. Bien que cela n’ajoute rien à la facture d’achat, c’est le poids de l’avion qui augmente. Le résultat? Une autonomie réduite comparée à ce qui était annoncé. C’est dommage, mais parfois, les options « gratuites » peuvent ajouter plus de 450 kg (1 000 lb). Pas tout à fait la masse de l’éléphant moyen, mais celle du buffle d’eau moyen – assez pour réduire la distance franchissable moyenne de l’avion de 300 milles marins.

Elephant

Vol en douceur au-delà des compromis

Il va sans dire que les compromis sans frais, après achat, ne sont pas la façon de faire de Bombardier. Par exemple, l’autonomie annoncée d’un biréacteur Global 7500 tient compte de l’équipement de base : matériel de bande Ka, cuisine complète – avec fours à vapeur et à convection qui fonctionnent également à micro-ondes, et cafetière – cloisons, porte à mi-cabine et portes escamotables, ainsi que le fauteuil Nuage révolutionnaire.

Les clients de Bombardier ont de grands rêves et leur avion en est le reflet. Voler à bord des avions les mieux équipés de l’industrie, des Learjet aux Challenger, en passant par les Global, c’est une escapade, dans un refuge de tranquillité et de productivité.

Pleine charge passagers et carburant, pleine distance franchissable

Une approche sans compromis est aussi caractéristique de Bombardier que le vol en douceur vécu par les clients grâce à une conception souple de l’aile. Voler en tout confort, en douceur du point A au point B doit se faire sans escale. Alors, quand vous en arrivez aux détails au moment de définir les spécifications, assurez-vous de bien consulter votre carte des distances franchissables avec et sans options « sans frais ».

Essentiellement, une expérience avion exceptionnelle commence simplement en évitant l’éléphant dans la salle des spécifications – sauf si vous avez choisi Bombardier.

Articles connexes

  • La définition de l’exceptionnel à travers l’Expérience client
    Perspective

    La définition de l’exceptionnel à travers l’Expérience client

    De Christopher DiRaddo - 12 septembre 2019

    L’équipe Expérience client de Bombardier relève la barre en élargissant son offre mondiale de service à la clientèle et en transformant l’expérience après-vente.

    Aller à l'article
  • Bombardier mène la charge pour une adoption accrue de carburants avions de remplacement durables
    Perspective

    Bombardier mène la charge pour une adoption accrue de carburants avions de remplacement durables

    De Dominique Cristall - 16 octobre 2018

    L’industrie de l’aviation d’affaires – quoique méconnue – affiche une feuille de route supérieure en matière de gestion de l’environnement. L’efficacité carburant de l’industrie s’est améliorée de 40 % depuis 40 ans; et l’aviation d’affaires travaille activement à réduire davantage son impact environnemental. De la raréfaction des ressources limitées aux pressions de la réglementation, l’industrie collabore et innove sans cesse pour une atmosphère plus propres, et Bombardier Avions d’affaires mène la charge.

    Aller à l'article

Articles récents

  • Vie de famille
    Profil

    Vie de famille

    De Isa Tousignant - 04 décembre 2019

    Comment le biréacteur Challenger 650 aide l’ingénieur des procédés Zafar Sheikh à faire croître son entreprise tout en gardant sa famille à ses côtés.

    Aller à l'article
  • Essais concluants
    Avions phares

    Essais concluants

    De Michael Stephen Johnson - 18 novembre 2019

    Fondée sur la sécurité et l’ingéniosité, l’équipe des essais en vol de Bombardier maîtrise l’art de guider de nouveaux avions à travers les rigueurs de la certification.

    Aller à l'article