Bombardier utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Notre politique sur les cookies décrit les cookies que nous utilisons et vous explique comment les désactiver. En poursuivant votre navigation sans désactiver les cookies, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

global-7500-table
Avions phares

À table dans l’avion d’affaires Global 7500 de Bombardier

La cuisine de l’avion Global 7500 rehausse l’art des repas en vol.

global-7500-private-jet-dining-lafond
Pétoncles poêlés, asperges blanchies, réduction de tomates et même des graines germées peuvent être stockés et préparés à 51 000 pieds d’altitude.

Les innovations du chef légendaire Ferran Adrià ont longtemps été au premier plan de la culture gastronomique, de la redéfinition de la cuisine moléculaire au lancement de El Bulli 1846, musée et laboratoire de recherche qui doit ouvrir en 2019 – et sa vision du design des restaurants ne fait pas exception. « Lorsque les gens arrivent à El Bulli, tous traversent la cuisine. C’est une façon de les faire se sentir chez eux », dit-il de son plus célèbre restaurant, aux étoiles Michelin multiples. Ce principe est également appliqué à bord du biréacteur d’affaires Global 7500. De fait, la cuisine de l’avion est plus qu’un endroit pour préparer des repas à 51 000 pieds d’altitude – elle redéfinit l’univers des repas en vol.

Pour créer la cuisine la plus grande et la mieux équipée de l’industrie, une équipe comprenant Alexandre Curthelet, l’un des principaux designers industriels de Bombardier Avions d’affaires, a consulté les agents de bord les plus expérimentés du monde : les membres d’équipage qui s’occupent de chaque repas des passagers, de l’achat d’ingrédients frais à l’arrangement de bouquets. Comme les meilleurs chefs et critiques, ils savent qu’un repas inoubliable exige bien plus que d’apporter les aliments à la table. Cela comprend chaque détail sensoriel.

Cuisine de l’avion d’affaires Global 7500
La cuisine du Global 7500 comprend des appareils haut de gamme sur mesure.
Au menu

Bien que le voyage privé ait transformé la réputation des repas en vol, les chefs et l’équipage gardent encore certains conseils à l’esprit lorsqu’ils préparent des aliments à bord. La faible humidité et la pression atmosphérique réduite peuvent inhiber les capteurs d’odeur et de goût, ainsi que ralentir le métabolisme des convives. Comme solution, on peut servir des plats plus légers, plus épicés, avec des notes d’umami comme les champignons, les olives et, oui, le jus de tomate. Pour ce qui est des vins, un caractère affirmé est indiqué – et le champagne est toujours un bon choix. Comme le sait tout restaurateur, le lieu influe également sur la qualité du repas. Grâce au design de la cuisine du biréacteur Global 7500, à son vol en douceur hors pair et à son expérience en cabine incomparable, chaque repas est un exercice de bon goût soigneusement réalisé.

Cuisine de l'avion Global 7500
La cuisine de l’avion Global 7500 est aussi élégante que fonctionnelle.
Chez soi dans la cuisine

Comme Ferran Adrià, l’équipe de Curthelet était très consciente du nouveau rôle de la cuisine dans la gastronomie contemporaine, un rôle qui transcende la fonctionnalité. « Dans une maison moderne, vous organisez une fête et tout le monde se retrouve dans la cuisine », constate Curthelet. « Nous espérions donner à cette cuisine la même atmosphère, pour qu’elle apparaisse comme un lieu de rencontre. La cuisine ne fait simplement partie de l’avion, c’est le passage entre l’équipage et les zones passagers, et ce qu’on voit en premier quand on monte à bord. » Plutôt que d’accueillir les passagers par une paroi en bois plaqué, son équipe a créé un point focal à l’ambiance chaleureuse. Leur design mise sur un éclairage intelligent et des matériaux naturels comme le plancher de bois dur, évitant les matériaux synthétiques standard.

Autre détail inspiré des tendances de design intérieur : des appareils aux lignes dépouillées fabriqués sur mesure par les fournisseurs et destinés à être apparents. C’est une innovation significative par rapport aux blocs d’office fermés habituels dissimulant stratégiquement des appareils commerciaux courants. Ces commodités dernier cri se combinent pour faire des repas en vol plus qu’un casse-croûte entre la cuisine maison et le restaurant : c’est une expérience mémorable en soi. Les fours à convection et à vapeur ne servent pas qu’à réchauffer des mets déjà préparés, ils permettent de créer des repas à cinq services à partir de zéro. La machine espresso rivalise avec celles des cafés favoris de tout passager, qu’ils soient de Suède, du Kenya ou de Colombie. Et pendant qu’un frigo refroidit les ingrédients, un deuxième appareil facultatif permet de conserver des vins fins à la température de dégustation idéale. On trouve aussi une quantité étonnante de rangement, ce qui laisse plus qu’assez d’espace pour la vaisselle et la verrerie pour tous les convives possibles. Après tout, l’avion Global 7500 est équipé pour accueillir jusqu’à 19 passagers et membres d’équipage.

global7500-private-jet-kitchen
Plus qu’assez d’espace pour ranger vins fins, verrerie et vaisselle dans le biréacteur Global 7500.
À table!

La cuisine impressionne non seulement par sa taille, mais aussi par sa configuration. Son design n’est rien de moins qu’une représentation de l’efficacité épicurienne. « Tout semble simple, mais c’est une simplicité soigneusement réfléchie », révèle Curthelet. La cuisine est conçue pour y permettre une circulation fluide, de la préparation à la disposition dans les plats, en passant par le service jusqu’au nettoyage, comme une véritable chorégraphie culinaire. Les fours, par exemple, sont installés le plus loin du seuil de la cabine, permettant à l’équipage de servir les passagers avec aisance, tout en surveillant la cuisson d’une caille ou d’une épaule de porc qu’il faut arroser. Les portes des appareils s’ouvrent vers le poste de pilotage, ce qui assure à l’équipage un accès facile au comptoir en tout temps. En prime pour les cuisiniers exigeants d’aujourd’hui, sans parler des fans de Top Chef : l’évier est encastré dans un grand comptoir et peut être couvert pour créer un espace de préparation supplémentaire. Cela crée également l’espace parfait pour bien garnir les assiettes, que ce soit d’une pincée de sel truffé ou d’une bonne cuillerée de crème fraîche. Comme le souligne Curthelet, non seulement les membres d’équipage se renseignent sur les repas des chefs et restaurants favoris des clients, mais ils apprennent à les recréer à bord.

Tout comme la cuisine permet la création de menus sans compromis, les quatre zones distinctes de la cabine permettent aux passagers de manger de la façon et à l’endroit de leur choix. La suite principale fait du petit-déjeuner au lit une option particulièrement tentante. Les deux tables de la suite de réunion se combinent grâce à une rallonge pour créer une expérience de banquet pour six, idéale pour un repas familial. Et les desserts ou les casse-croûtes sont servis dans la suite de divertissement, où un divan-couchette, une armoire média indépendante et un écran géant télé composent une salle de séjour en vol. En fin de compte, chaque espace à bord de l’avion rivalise avec les commodités de la maison. Et tout commence dès l’entrée dans le biréacteur Global 7500 – premier aperçu d’un avion qui offre un véritable chez-soi dans le ciel.

Préparation de repas à bord de l’avion Global 7500
Dans la spacieuse cuisine du Global 7500, les membres d’équipage peuvent recréer les repas favoris des clients, provenant de restaurants du monde entier.

Prix Red Dot : design de produit 2018

L’avion Global 7500 a remporté un prix Red Dot pour le design de produit 2018, un prix international prestigieux fondé par le Design Zentrum Nordrhein Westfalen à Essen, en Allemagne. Les prix Red Dot existent depuis 1955 et cette distinction, décernée par un jury de quelque 40 experts internationaux, est considérée comme l’une des marques de qualité les plus convoitées en design. L’avion Global 7500 a été reconnu comme un appareil révolutionnaire, établissant la nouvelle norme en matière de voyage par avion privé avant même qu’un seul avion de série ait décollé. Les designers de Bombardier ont été salués pour avoir réinventé chaque détail de l’intérieur afin de créer une expérience plus profonde, plus riche et plus raffinée. Non seulement l’avion Global 7500 fait-il preuve d’une qualité de design extraordinaire, mais il montre également que le design fait partie intégrante de solutions de produit novatrices.

Articles connexes

  • Duo de puissance
    Avions phares

    Duo de puissance

    De Michael Stephen Johnson - 12 février 2020

    Les biréacteurs d’affaires Global 5500 et 6500 de Bombardier redéfinissent ce que signifie avoir luxe et performance dans une seule et même expérience de vol.

    Aller à l'article
  • Essais concluants
    Avions phares

    Essais concluants

    De Michael Stephen Johnson - 18 novembre 2019

    Fondée sur la sécurité et l’ingéniosité, l’équipe des essais en vol de Bombardier maîtrise l’art de guider de nouveaux avions à travers les rigueurs de la certification.

    Aller à l'article

Articles récents

  • Guide urbain : Abu Dhabi
    Mode de vie

    Guide urbain : Abu Dhabi

    De Chris Bertram - 30 janvier 2020

    Guide de l’initié pour séjourner et manger à Abu Dhabi, plaque tournante culturelle du Moyen-Orient, et l’explorer.

    Aller à l'article
  • Vie de famille
    Profil

    Vie de famille

    De Isa Tousignant - 04 décembre 2019

    Comment le biréacteur Challenger 650 aide l’ingénieur des procédés Zafar Sheikh à faire croître son entreprise tout en gardant sa famille à ses côtés.

    Aller à l'article