Global 6500 Bronze Livery
Avions phares

Exclusivité au salon EBACE : aperçu Global

Jetez un premier coup d’œil à l’intérieur des avions Global 5500 et Global 6500, lancés à Genève.

David Coleal Launch Event

Lorsque des personnalités se sont réunies à Genève avant le salon EBACE 2018, un invité-surprise s’y trouvait: le Global 6500. L’avion attendait derrière un rideau kabuki au hangar de TAG Aviation, pendant que David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires, accueillait les invités par quelques mots et une vidéo. Puis, soudainement, le rideau s’est levé. L’avion est apparu, dans sa livrée bronze et dorée étincelante sous les projecteurs.

Comme le suggère son nom, le biréacteur Global 6500, tout comme le Global 5500, affiche une vitesse et une autonomie impressionnantes (soit 5 700 milles marins pour le Global 5500 et 6 600 milles marins pour le Global 6500) grâce à des caractéristiques de performance améliorées – une aile reprofilée et des moteurs Rolls-Royce construits spécialement – mais on parle surtout de la cabine redessinée.

« Avant d’entamer le projet, nous avons entrepris une énorme étude de prévision des tendances », indique Jennifer Scotti, directrice du Design intérieur et de la Visualisation au Centre de finition Global. « La notion de « cocooning » est ressortie, c’est-à-dire souhaiter s’entourer de matériaux qui vous font sentir comme chez vous. »

Tim Fagan, directeur du Design industriel de Bombardier Avions d’affaires, explique : « De plus en plus, nos clients s’attendent à ce que les matériaux de design s’inspirent des plus récentes tendances de la décoration résidentielle, de la mode et du monde des yachts et de l’automobile. Ils se soucient non seulement de la fonctionnalité, mais aussi de l’expression de leurs goûts personnels. »

Club suite Global 6500

Voici le fauteuil Nuage

Cette expression peut maintenant commencer par le fauteuil Nuage, offert en trois variantes, tant dans l’avion Global 5500 que dans le Global 6500, ainsi que dans le Global 7500. Cette première nouvelle architecture de fauteuil dans l’aviation d’affaires en 30 ans – pour laquelle plusieurs brevets exclusifs ont été octroyés – c’est le design que le Robb Report a appelé « une révolution ». Les visiteurs du salon EBACE de cette année peuvent en faire l’expérience par eux-mêmes dans une présentation Nuage exclusive.

« L’objectif du fauteuil Nuage était d’obtenir une définition différente du confort », affirme le designer industriel Philippe Erhel. « Nous savions que ça ne pouvait pas être un produit commercial existant. »

« Nous avons modifié la géométrie de base du fauteuil », ajoute Tim Fagan, expliquant que le design entièrement nouveau a tenu compte de tout passager potentiel. Cela signifie que la géométrie du fauteuil favorise un meilleur contact entre les pieds et le plancher pour les gens à la taille plus courte sur le spectre démographique humain, des formes de coussins sculptées pour atténuer la pression derrière la jambe. Qu’est-ce qui devrait impressionner le plus? Le système de bascule breveté. Plutôt que de simplement s’incliner vers l’arrière et laisser le corps glisser vers l’avant, le design ergonomique du socle « plonge » pour soutenir chaque partie du corps du passager. (Après tout, on parle ici de « Nuage ».)  L’appuie-tête bascule, lui aussi, en maintenant le cou par un simple réglage – idéal pour le voyageur moderne qui veut regarder un film lorsque le fauteuil est incliné.

Nuage Seat

Pourtant, malgré toute la technologie brevetée contenue dans le fauteuil. L’expérience de l’utilisateur est totalement intuitive. Philippe Erhel décrit : « Le fauteuil Nuage s’incline, se déplace et pivote pour atteindre la table; il fait tous ces mouvements simples d’une pression sur un bouton. Nous avons tenté de tout garder aussi simple que possible – s’il faut ouvrir un manuel pour comprendre comment fonctionne votre fauteuil, ce n’est pas bon. »

Le nouveau fauteuil a également un aspect novateur grâce à des indices de design contemporain. Le tissu fait un retour avec le fauteuil Nuage. « La tendance était presque exclusivement au cuir pour les fauteuils, mais le tissu est pourtant flexible, il respire, il crée du confort », dit M. Fagan. Les tissus en question, bien entendu, comprennent les laines italiennes les plus raffinées tissées spécialement, qui sont aussi confortables que durables pour des centaines d’heures d’utilisation.

Nouvelle cuisine pour gastronomes

Autre tendance de décoration résidentielle intégrée aux deux avions, et empruntée de l’avion phare Global 7500, c’est la cuisine pleine grandeur. Le design et les finis sont une allusion au nouveau rôle de la cuisine résidentielle comme lieu de rencontre, et aux cuisines ouvertes qu’on trouve dans tant de restaurants couronnés d’étoiles Michelin. Dans l’avion Global 6500, des appareils aux lignes dépouillées, dont un four à vapeur et une machine espresso, sont conçus sur mesure pour être exposés. Dans la cuisine et dans toute la cabine, vous trouverez également des matériaux organiques mêlés à des motifs géométriques de façon créative. Pensez à des placages de bois véritable avec des incrustations métalliques et des motifs d’accent en marbre. (Attendez-vous à ce que les éléments de design de la cabine s’étendent également au poste de pilotage, comme c’est devenu la norme dans toute la gamme d’avions Global.)

Galley

« Une des questions sur lesquelles nous sommes penchés dans notre étude de design était l’évolution du luxe depuis 20 ans », a indiqué Mme Scotti. « Dans l’ensemble, c’est minimaliste et plus subtil. »

Après tout, la performance est le secret d’un vol en douceur, mais souvent ce qui est le plus important pour les passagers est difficile à définir. Ce n’est parfois qu’une sensation, qu’on travaille, qu’on se repose ou qu’on se divertisse – et dans la cabine des avions Global 5500 et Global 6500, cette sensation revient à se sentir chez soi.

Articles connexes

  • Challenger 350 : un chef de file audacieux
    Avions phares

    Challenger 350 : un chef de file audacieux

    De Kelly Stock - 13 mai 2021

    L’avion Challenger 350 garde une longueur d’avance.

    Aller à l'article
  • Le temps file à toute vitesse avec l’avion d’affaires Global 7500
    Avions phares

    Le temps file à toute vitesse avec l’avion d’affaires Global 7500

    De Sebastian Macdougall - 29 janvier 2021

    La vie à bord de l’avion Global 7500 de New York à Mumbai

    Aller à l'article

Articles récents

  • Au-delà des nuages - Mot de notre chef de la direction
    Au-delà des nuages

    Au-delà des nuages - Mot de notre chef de la direction

    De Bombardier Editorial - 18 novembre 2021

    Joignez-vous à Éric Martel, président de Bombardier, qui présente notre nouveau balado, Au-delà des nuages.

    Aller à l'article
  • Pourquoi voler à bord d’un avion privé et quels choix s’offrent à moi?
    Au-delà des nuages

    Pourquoi voler à bord d’un avion privé et quels choix s’offrent à moi?

    De Bombardier Editorial - 18 novembre 2021

    Plongez dans le monde de l’aviation d’affaires et explorez les nombreux avantages des voyages par avion privé.

    Aller à l'article