Avions phares

Challenger 350 : un chef de file audacieux

L’avion Challenger 350 garde une longueur d’avance.

A close-up of the Challenger 350 aircraft

L’avion d’affaires Challenger 350 est l’avion de l’heure. 2020 a vu l’industrie de l’aviation entamer une ère de changement, où réussir et prospérer exige transformation, souplesse et évolution constante. Toutes des caractéristiques de cet avion dynamique très performant. Il répond à toutes les attentes d’un client moderne : Une série récente de mises à niveau et de nouvelles commodités, comme une interface utilisateur graphique repensée pour le système de gestion cabine, une connectivité haute vitesse à bande Ka, ainsi que les plus faibles coûts d’exploitation et la cabine la plus large de sa catégorie ne sont que quelques-uns de ses atouts distinctifs. De fait, ce chef-d’œuvre complet de Bombardier innove toujours au-delà de ses concurrents.

Cette évolution constante n’est qu’une des raisons pour lesquelles le Robb Report l’a placé en tête des avions superintermédiaires dans son palmarès annuel des meilleurs d’entre les meilleurs en 2018 et en 2019. Depuis ses débuts en 2014, le biréacteur occupe le premier rang mondial du plus grand nombre de livraisons chez les avions d’affaires superintermédiaires et, cette année, Bombardier a livré son 350e avion Challenger 350.

Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et du Marketing de Bombardier Avions d’affaires, indique que son statut est attribuable à ses différentes vocations possibles. « Le Challenger 350 offre la totale aux clients : confort supérieur, performances, fiabilité et valeur, le tout dans un seul avion d’affaires. Cette combinaison imbattable explique pourquoi, chaque année, il demeure le premier choix des services d’opérations aériennes, des particuliers et des exploitants de vols nolisés dans le monde entier. »

Commodités en cabine

Sur une liaison court ou long-courrier, un vol en douceur n’est qu’une première étape pour transformer la cabine en sanctuaire. Maintenant, de nouvelles options étendues des plans de design intérieur ouvrent des possibilités infinies pour la personnalisation de la cabine en matière de style et de confort. Durant tout le vol, l’accès aux bagages est facile et des fauteuils ultra-ergonomiques pivotent à 180 degrés, avec déplacement avant-arrière, et peuvent s’incliner à l’horizontale. Les passagers disposent de très grands hublots qui laissent passer la lumière du jour et un nouveau système d’insonorisation maintient le bruit environnant au minimum. L’isolation acoustique rend la cabine de 4 à 5 dB SIL (niveau d’interférence avec la parole) plus silencieuse que sur les modèles Challenger 300 précédents. De quoi créer l’environnement parfait pour échanger avec ses proches sur FaceTime, suivre les plus récentes prévisions du marché, socialiser ou fermer l’œil quelques instants entre deux réunions.

Enfin, avec la nouvelle connectivité haute vitesse à bande Ka, les passagers peuvent faire tout cela et plus encore, notamment : tenir des rencontres Zoom, diffuser en continu la plus récente série sur Netflix ou programmer des rendez-vous parfaitement synchronisés avec l’heure de l’atterrissage. Avec les vitesses de téléchargement les plus rapides du segment des avions superintermédiaires, ce système peut être installé sur les avions en service et sur les avions neufs. Bombardier s’est inspirée de son avion phare Global 7500 pour mettre à niveau l’interface utilisateur du système de gestion cabine du Challenger 350. Les ajouts comprennent des cartes mobiles sur des écrans tactiles pratiques intégrés aux rebords latéraux pour permettre aux passagers de suivre la progression du vol en tout temps. Une nouvelle application compatible avec les différentes plateformes facilite le contrôle de la cabine, qu’il s’agisse de choisir un divertissement ou de gérer les paramètres de l’éclairage ou de la température en cabine.

The upgraded cabin of the Challenger 350
The upgraded cabin of the Challenger 350.

Mise à niveau de premier ordre

L’an dernier, Bombardier a également ajouté d’impressionnantes technologies à l’avion Challenger 350, ce qui fait du pilotage un mélange grisant de précision et de performance. Les améliorations peuvent être installées sur les avions neufs ou ajoutées aux avions en service dans l’un des neuf centres de service de Bombardier dans le monde entier. Certains détails du poste de pilotage ont été peaufinés (comme les commandes d’avion à revêtement de cuir) et de tout nouveaux éléments ont été ajoutés, comme un affichage tête haute compact et un système de vision amélioré. Ces mises à niveau permettent aux pilotes de piloter sans être distraits durant tout le vol par l’intégration en direct d’une imagerie infrarouge de l’environnement extérieur sur l’affichage tête haute, présentant des informations comme l’éclairage de piste, le terrain et les obstacles potentiels, ce qui procure une conscience situationnelle améliorée. Cela signifie une plus grande confiance pendant le vol et une plus grande sécurité pour tous les occupants – notamment au décollage et à l’atterrissage. Parmi les autres innovations notables, on compte les certifications d’approche à angle prononcé et un ensemble d’amélioration des performances. Dans ce dernier cas, avec un gouvernail de direction plus robuste et de meilleures performances de freinage, le biréacteur Challenger 350 peut maintenant voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de pistes courtes.

Poste de pilotage du Challenger 350
Poste de pilotage du Challenger 350

Nouvelle norme

Leader incontesté de son segment, l’avion Challenger 350 établit constamment de nouveaux records, comme son récent record de vitesse sur 10 liaisons. Ce circuit à travers les États-Unis comptait 5 600 milles marins – avec dix escales dans le pays – en seulement 20,5 heures. Commençant et se terminant à Las Vegas, avec une vitesse de croisière moyenne de Mach 0.82, l’itinéraire comprenait des plaques tournantes de l’aviation d’affaires comme Teterboro, Washington, D.C. et West Palm Beach. Ce record est un indicateur clé des hautes performances et de la fiabilité incroyable de l’avion – essentiels pour les services des opérations aériennes et les exploitants qui doivent garantir des heures de départ et d’arrivée. Et la facilité avec laquelle le Challenger 350 a géré cet itinéraire exigeant est l’une des raisons qui en font le choix de prédilection des pilotes expérimentés.

Dennis Simmons, premier commandant des Opérations aériennes de Bombardier, affirme que la popularité de cet avion s’explique par sa combinaison gagnante de facilité de pilotage, de grandes performances et de fiabilité totale. « L’avion Challenger 350 se maniait superbement durant ces 10 vols. Bien que ce record sans précédent constitue tout un exploit, la tournée de dix missions aux États-Unis en moins d’une journée s’inscrit tout à fait dans les capacités de cet avion exceptionnel. Le poste de pilotage de l’avion allège la charge de travail des pilotes et c’est un pur plaisir de le piloter, grâce à son équipement évolué et à la série de caractéristiques de base la plus complète de l’industrie. »

Avec ses innovations, l’avion Challenger 350 place toujours la barre plus haut, et une chose est sûre : pour ce chef-d’œuvre, ce qu’il y a de mieux s’améliore sans cesse.

Articles connexes

  • Le temps file à toute vitesse avec l’avion d’affaires Global 7500
    Avions phares

    Le temps file à toute vitesse avec l’avion d’affaires Global 7500

    De Sebastian Macdougall - 29 janvier 2021

    La vie à bord de l’avion Global 7500 de New York à Mumbai

    Aller à l'article
  • Challenger 350: Le summum de la performance
    Avions phares

    Challenger 350: Le summum de la performance

    De Kelly Stock - 19 août 2020

    L’avion Challenger 350 est à la hauteur de sa réputation

    Aller à l'article

Articles récents

  • Les secrets du champagne Krug
    Mode de vie

    Les secrets du champagne Krug

    De Renée Morrison - 31 août 2021

    Explorons le prochain chapitre de la célèbre maison de champagne Krug.

    Aller à l'article
  • Guide urbain : Jackson Hole
    Mode de vie

    Guide urbain : Jackson Hole

    De Kelly Stock - 22 juin 2021

    Où séjourner, manger et explorer dans la capitale du ski du Wyoming.

    Aller à l'article